octobre 2001

C´est dans la salle Etienne Lenoir de l´hôtel de ville d´Arlon que la Royale Harmonie La Stockemoise vient de recevoir le prix Camille Schmit 2001.

Camille Schmit est né à Aubange en 1908 et il a consacré toute sa vie à la musique, surtout dans le domaine de l´orgue. Il a notamment enseigné au conservatoire royal de musique de Liège. Il est décédé à Limelette en 1976. Il fut le premier président de la Fédération musicale Namur-Luxembourg et pour perpétuer son souvenir, la fédération créé le prix Camille Schmit afin d´encourager et de récompenser une société musicale méritante.

Cette année, deux sociétés avaient fait parvenir leur candidatures: l´Harmonie des Sapeurs Pompiers d´Athus et La Stockemoise. Cette dernière a été choisie pour ses participations fréquentes à la vie sociale d´Arlon et de la province grâce à ses nombreuses sorties. Le prix a été remis dans une ambiance bien amicale en présence de l´échevin Raymond Biren et de l´harmonie les Deux Vireux du département des Ardennes françaises. Quelques discours ont émaillé cette courte manifestation et pour terminer, le président de La Stockemoise, Henri Massem, a apporté une belle touche d´humour.

La soirée s´est prolongée par un concert à la salle Ysaye où La Stockemoise, sous la direction de Luc De Bruycker et l´harmonie des Deux Vireux ont montré tout leur savoir-faire.

Article paru dans l´Avenir du Luxembourg du 18 octobre 2001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website